11/11/2014

Emission radio LTU du 6 novembre 2014

 

Reçu par Jeff Colaianni sur LTU radio le jeudi 6 novembre 2014:

Thème de l'émission: les animaux et l'au-delà

Copiez le lien ci-dessous dans votre navigateur pour écouter l'émission

 http://brest-voyance.fr/ltu/index.php/galerie-des-medias/mediaitem/411-au-dela-des-mots-06-novembre-2014-vincent-cheppe-et-marie-helene-dourte-2


15/05/2014

Simba, une mission sur terre menée à bien...

Bonjour à tous très chers amis des animaux.

Je pense à tous ceux qui ont perdu un petit compagnon qu'il aimaient et qui ont vraiment beaucoup de difficultés à surmonter leur chagrin, qui sont perdus dans leurs pensées, qui croient que tout est définitivement terminé et qui souffrent dans leur tête et dans leur cœur.

Je vous propose donc ici l'intégralité d'une communication réalisée au début de ce mois avec Simba, un bichon maltais de 13 ans décédé le 4 mars dernier d'une insuffisance rénale.

Je remercie du fond du cœur sa gardienne Corinne, qui, une fois n'est pas coutume, ne s'est pas contentée de me donner l'autorisation de publication, mais qui m'a expressément demandé de publier cette communication et la photo de son petit Simba pour donner de l'espoir et du courage à toutes les personnes qui connaissent cette situation difficile. Au nom de tous les membres de ce groupe, un grand merci Corinne .

« Vincent : Bonjour Simba. Je m'appelle Vincent et je viens te voir de la part de ta gardienne Corinne.

> ressenti de tristesse à l'évocation du prénom de Corinne. Simba est triste d'être séparé de sa gardienne qu'il aimait par-dessus tout.
> sensation d'un immense amour reliant Simba à Corinne. 
> ressenti d'une relation fusionnelle très puissante entre Corinne et Simba, et ressenti d'une manière générale d'un très grand amour pour ses deux gardiens.
> ressenti que Simba a été extrêmement heureux sur la Terre, dans cette famille.
> ressenti que les "choses" ont été menées comme elles devaient l'être.
> ressenti que tout s'est déroulé selon le plan de vie de Simba et celui de ses gardiens, que tout a été réalisé comme cela était prévu. 
> ressenti d'une mission menée à son terme et réussie des "deux côtés" (Simba d'une part et ses gardiens d'autre part).

Vincent : Simba, Corinne m'a demandé de te poser quatre questions. Voici la première : "Où es-tu et comment vas-tu?"

> ressenti d'une âme très lumineuse, Simba est déjà vraiment dans la Lumière…
> ressenti que Simba est très heureux dans l'Au-delà.
> sensation que Simba été pris en charge par ses guides dès son arrivée.
> ressenti que c'était un petit chien très "élevé", qu'il a mené à terme sa mission auprès de ses gardiens, et que maintenant il continue son chemin d'évolution dans l'Au-delà. 
> ressenti qu'il y a eu un moment consacré à la remise en état des corps énergétiques abîmés par la maladie, et qu'ensuite Simba a rejoint le royaume des chiens.
> sensation qu'il a été très entouré par d'autres chiens lorsqu'il est arrivé là-bas. Il fait partie d'un groupe évolué. Il a été pris en charge et réconforté, car le lien avec sa famille terrestre et particulièrement avec sa gardienne était très fort et très difficile à "dépasser". Au début, l'absence de ses gardiens terrestres a été pénible car leur chagrin l'a empêché "d'avancer". Simba reste encore attaché à Corinne car elle ne parvient pas à "faire son deuil".

Vincent : Simba, voici la seconde question de Corinne : "Tu paraissais stressé la nuit depuis notre déménagement en Espagne, qu'est ce qui n'allait pas ?"

> ressenti que Simba avait peur, peur de quitter sa maison, peur de perdre ses habitudes, ses points de repère, peur de ne jamais revoir cet endroit dans lequel il avait vécu tant d'années de bonheur avec ses gardiens…
> ressenti que ce fut un moment difficile à vivre pour Simba.
> ressenti que Simba était un petit chien très sensible, très gentil, très attaché à son milieu.

Vincent : Simba, voici la troisième question de Corinne : "Comment as-tu vécu ta mort et ton euthanasie, en avais-tu conscience?"

> ressenti suivant : "Des guides ont été là tout de suite. Jamais je n'ai été seul un moment. J'ai tout de suite vu la Lumière. J'étais triste de quitter mes gardiens bien-aimés, mais en même temps j'étais heureux de voir la Lumière de l'Au-delà et je savais que ma mission était terminée et parfaitement réussie. Après, il y un voile, je ne sais pas ce qui s'est passé. Puis, je me suis retrouvé dans ce paradis des chiens, nous nous sommes réunis tous Simba.jpgensemble. Ici, il n'y a plus que beauté, harmonie, gentillesse, tendresse, tous nous nous soutenons, nous nous entendons, nous nous aimons, tous nous nous aidons les uns les autres à évoluer. La mort est beaucoup moins pénible qu'on ne le pense, ce qui est difficile c'est de laisser ceux qu'on aime et de voir leur chagrin depuis l'Au-delà. Je suis tout près d'eux, je vois ma gardienne pleurer et je voudrais tant lui dire que je suis là, tout près d'elle, que je l'aime encore plus qu'avant, et qu'elle ne doit surtout pas s'en faire. Tout est bien. Elle m'a rendu parfaitement heureux. J'ai été heureux dans cette famille, j'ai été considéré et aimé. J'ai reçu tant d'attentions. Je sais que ma gardienne culpabilise par rapport à mon euthanasie, mais il n'y avait plus rien à faire, ma mission était terminée et elle a agi comme il le fallait. C'est important qu'elle le sache."

Vincent : Simba, je vais bien sûr transmettre tout cela à Corinne. Je te propose maintenant la quatrième question de Corinne : "Que faire pour me consoler de ton départ, pour ne plus être déprimée et ne plus pleurer tous les jours?"

> ressenti suivant : "Ma gardienne bien-aimée, fais confiance à la vie, fais confiance à ce qui t'est transmis dans ce message, fais confiance à tes intuitions. Je sais que tu sais au fond de toi que je suis bien vivant même si mon enveloppe de chair n'existe plus. Je t'aime tellement et je souhaite tellement que tu ne sois plus triste, que tu retrouves le sourire. Je veux que tu sois certaine que nous nous retrouverons, qu'il n'y a aucun doute à cela. Tu dois comprendre que rien ne finit jamais, et que la mort ne sépare rien ni personne. Il faut dépasser les apparences. Tu as encore beaucoup d'amour à donner dans le cœur ; tu peux reprendre un petit compagnon de ton choix, cela fera grandir encore plus l'Amour sur la Terre et dans l'Univers et apportera une lumière nouvelle chez toi, dans votre couple, dans votre maison. Je serai toujours là. N'oublie pas, rien ne finit jamais. La mort nous a seulement séparés pour un petit moment, mais je suis là. Bien que j'évolue dans l'Au-delà, je ne serai jamais loin de toi. Je vous aime infiniment et je vous remercie pour tout le bonheur que vous m'avez donné durant mon incarnation, pour toutes ces années merveilleuses passées à vos côtés. Vous avez parfaitement réussi votre mission, vous pouvez en être fiers. Je vous aime tous les deux."

Vincent : Simba, as-tu quelque chose de particulier à dire à Corinne?

> ressenti que Simba demande à Corinne de ne pas culpabiliser, de continuer sa vie, de retrouver le sourire, que cela l'aidera (Simba) à évoluer de l'autre côté et ne modifiera en rien le lien indestructible qui les unit.
> ressenti que Simba souhaite que Corinne soit convaincue qu'il est vraiment dans la Lumière, dans la Lumière de l'Amour, et qu'il l'aime de tout son cœur.
Vincent : Simba, je te remercie pour cette belle communication que je vais transmettre à Corinne. Je t'aime mon petit gamin et je t'envoie tout plein d'Amour-Lumière. J'ai vraiment apprécié de communiquer avec toi, ce fut une communication très lumineuse. A bientôt Simba. »

16:42 Publié dans Les animaux et l'au-delà | Tags : au-delà des animaux | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg