06/06/2016

Le pouvoir de la communication animalière

Le pouvoir de la communication animalière

Dix raisons importantes pour demander une
communication avec votre animal de compagnie

...

patte main.jpg

 

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors, prévenez-le lorsque vous prévoyez de vous absenter quelques jours sans l'emmener avec vous, cela lui évitera de s'angoisser et de se stresser inutilement. Expliquez-lui que ce n'est pas une punition, qu'il n'est pas responsable, que vous ne pouvez pas l'emmener mais que vous allez revenir.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors, prévenez-le avant de l'emmener chez le vétérinaire, cela pourra vous éviter de le voir, pris de panique, s'enfuir à la première occasion avec les conséquences désastreuses que l'on imagine.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors prévenez-le de votre déménagement prochain, cela lui permettra de comprendre pourquoi il se trouve d'un jour à l'autre dans un décor totalement différent dans lequel il va devoir trouver de nouveaux repères.

 

déménagement.jpg

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors, demandez-lui comment il va, comment il se sent, ce qu'il souhaiterait éventuellement pour l'amélioration de sa vie quotidienne.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors prévenez-le de l'arrivée de bébé. Cela lui permettra de comprendre et de ne pas devenir jaloux, triste, déprimé et se sentir abandonné.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors dites-le lui, tout simplement. Lui aussi a besoin d'être rassuré et d'entendre de belles paroles.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors soyez attentifs à ses différents comportements et réagissez immédiatement si vous suspectez une souffrance physique ou mentale en demandant une communication avec lui.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors, afin qu'il ne se sauve pas pris de peur et de panique lors d'un événement traumatisant pour lui, prévenez-le de ce qui va arriver, rassurez-le et expliquez-lui que tout va bien se passer. Cela vous évitera à lui et à vous la séparation brutale parfois définitive, la souffrance pour lui et pour vous et de nombreuses recherches souvent infructueuses.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors, pourquoi hésiter ? Demandez une communication animalière dès que cela est nécessaire.

Vous aimez votre petit compagnon…

Alors contactez Vincent Cheppe, communicateur animalier à l'adresse suivante

vincent.cheppe@scarlet.be

Ou retrouvez-moi sur mon blog

 http://animauxanimots.skynetblogs.be/

Ou encore sur

 http://www.laboutiquedelarcenciel.be/

18:55 Publié dans Comprendre nos animaux | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

01/05/2013

Poyètte : un amour fusionnel avec Isabelle !

 

 

Isabelle m’a demandé récemment un contact  avec sa petite chienne Poyètte qui avait de gros problèmes de peau, ne mangeait plus, bref…. Se laissait aller. Tout le monde dans la famille d’Isabelle se demandait ce qui arrivait à leur petite compagne adorée.

Après ce contact lors duquel j’ai pu expliquer certaines choses à la petite chienne, celle-ci a commencé à aller nettement mieux et se porte actuellement comme un charme.

 

 

 

Poyète 2.jpg

 

Poyètte arrive très vite en remuant la queue. Elle a l’air très contente, elle est assez agitée, fort remuante, comme impatiente.

J’ai la nette sensation qu’elle sait déjà depuis un moment que cette communication va avoir lieu.

Vincent : bonjour Poyètte. Je m’appelle Vincent et je suis un ami d’Isabelle et de toute ta famille. (je me présente toujours même si l’animal me connaît)

> ressenti mitigé, grand bonheur, très heureuse, très attachée à tous les membres de la famille, et en même temps ressenti d’un malaise, quelque chose ternit les jours de Poyètte. Le chien semble porter sur ses épaules ou avoir pris sur lui un événement difficile (ou qui lui a semblé tel) qui a touché un membre de la famille (fort ressenti que ce membre est Isabelle).

> sensation de problèmes relationnels, Poyètte n’accepte pas une certaine situation...

Vincent : Poyètte, comment vas-tu, comment te sens-tu?

> sensation que Poyètte est malheureuse, sentiment d’abandon, de jalousie. Poyètte a l’impression qu’elle n’est plus le centre du monde par rapport à Isabelle...

> sensation que Poyètte veut que Isabelle s’occupe d’elle à temps plein, veut être le centre d’intérêt d’Isabelle, très possessive, très “moi-je”. Isabelle a dû être hospitalisée, et à la suite de son absence, Poyètte s’est crue abandonnée...

> Isabelle est rentrée, mais Poyètte est toujours traumatisée par cette séparation qui lui a semblé interminable, elle pense que Isabelle ne l’aime plus...

> sentiment de culpabilité, elle croit que Isabelle a été malade à cause d’elle.

Vincent : Poyètte, il faut que tu comprennes que tu n’es pour rien dans le fait que Isabelle se soit absentée quelques jours. Tout le monde t’aime dans cette famille. Isabelle t’aime profondément et tout le monde souhaite que tu guérisses rapidement et que tu vives encore de longues années.

> sentiment d’une joie très intense à l’écoute de mes dires, Poyètte est très heureuse de mes paroles. Elle s’était fait tout un monde, elle est perdue lorsqu’un membre de la famille est “anormalement” absent, perturbée, tout son univers s’est écroulé quand Isabelle est partie pour l’hôpital, mais maintenant que tout est rentré dans l’ordre et après ce que je viens de lui dire, elle est rassurée.

Vincent : Poyètte, il faut absolument que tu manges pour reprendre des forces,

> pas de réponse...

Vincent : Poyètte, as-tu quelque chose de particulier à dire à Isabelle ou à quelqu’un d’autre de la famille?

> ressenti de beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amour, “restez unis”, aime le cocon familial, la tranquillité, l’atmosphère “spirituelle”, l’atmosphère d’amour qu’il y a dans cette famille. Poyètte se sent très proche de tout le monde, elle aime chacun, mais elle est fusionnelle avec Isabelle.

Vincent : Poyètte, merci pour cette belle communication. Je la transmets à Isabelle.

 

16:16 Publié dans Comprendre nos animaux | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

05/03/2013

Chat errant…pas content !

 

chat roux.jpg

J’ai récemment été contacté par une dame s’occupant de deux chattes errantes. Elle me demandait d’entrer en contact avec l’une d’elles qui avait « fugué » depuis qu’elle avait été transportée dans un enclos en compagnie de l’autre (sa fille). Pensant bien faire et agir pour le bien de l’animal (le propriétaire du terrain vague sur lequel vivaient les deux chattes menaçait de les tuer !), la dame en question avait transporté ses deux protégées non loin de là mais à l’abri, dans un enclos. Je suis donc entré en contact avec Minette et voici ce qu’elle me dit :

 

 

 

Vincent : Bonjour Minette. Je m'appelle Vincent et je viens te voir de la part de X, la dame qui s'occupe régulièrement de toi et qui te donne à manger.

> ressenti de peur et de tristesse. Peur à la suite de son enfermement dans l'enclos chez l'autre dame et tristesse d'être séparée de l'autre chatte.

> ressenti d'incompréhension. Minette ne comprend pas pourquoi elles ont été embarquées pour être conduites et enfermées dans cet enclos.

> sensation d'une grande envie de retourner vivre à l'endroit où elle se trouvait avant…

Vincent : Minette, X demande justement si tu as l'intention de revenir sur le terrain où tu vivais auparavant tout près de chez elle.

> ressenti que oui, bien sûr. Minette ne comprend pas pourquoi elle ne pourrait pas rester là.

> sensation de grand souhait d'être de nouveau en compagnie de l'autre chatte.

> elles étaient heureuses à cet endroit, sensation de liberté dans une grande aire de jeux, des caches un peu partout, en endroit propice à la chasse. Elles aimaient cet endroit.

Vincent : Minette, X demande (bien que nous ayons déjà la réponse), ce que tu penses de cette idée de vous enfermer dans cet enclos chez l'autre dame.

> sensation d'incompréhension, de tristesse, de trahison.

Vincent : Minette, X a cru bien faire en vous installant dans cet enclos, elle a agi par amour pour vous car le propriétaire du terrain où vous viviez auparavant ne veut plus de vous.

> sensation d'incompréhension par rapport à cette attitude du propriétaire, de "pourquoi?".

> Minette me fait ressentir qu'elles ne dérangent personne sur ce terrain qu'elles affectionnent..

Vincent : Minette, le monde des humains est ainsi fait… Mais heureusement certains sont très gentils, comme X qui vous aime de tout son cœur.

> ressenti d'un amour authentique pour X, malgré la persistance d'une peur et d'une méfiance par rapport à l'être humain en général. Minette a souffert dès son plus jeune âge de l'attitude des humains et a donc développé ce comportement de méfiance à leur égard. Pour elle, ils sont synonymes de danger.

> ressenti d'une très grande reconnaissance envers X.

Vincent : Minette, je te remercie d'avoir accepté de communiquer avec moi. Je t'aime. Je vais transmettre ce message à X. Tu peux toujours avoir confiance en X. Elle vous aime toutes les deux et elle va essayer de trouver une solution pour que vous puissiez continuer à vivre non loin de chez elle. A bientôt.

 

Je n’ai pas encore eu de nouvelles de Minette mais je suppose que celle-ci va tout faire pour revenir sur son terrain vague… La dame qui m’a demandé la communication avec Minette a un plan en tête afin de garantir l’avenir des deux chattes errantes : les attirer progressivement  grâce à  de la nourriture déplacée jour après jour vers le terrain adjacent qui appartient à un monsieur qui lui, est d’accord de les héberger !

 

 

 

18:02 Publié dans Comprendre nos animaux | Tags : animaux errants | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg