13/09/2012

Riquette est revenue !

Riquette.jpg

 Quand la communication animalière,  la radiesthésie et…l’au-delà s’en mêlent…


Ce dimanche 23 août 2012,  je reçus un coup de fil provenant d’une dame visiblement paniquée qui me fit part de la disparition de Riquette, jolie petite chatte noire âgée d’un an…

Alors que Nathalie conduisait sa petite Riquette chez le vétérinaire pour un vaccin de routine, celle-ci en  profita pour s’échapper et prendre la tangente dans la nature. Malgré les appels répétés de Nathalie, point de Riquette à l’horizon ! Celle-ci, perturbée et apeurée par le transport en voiture et la mise en cage, avait préféré s’échapper.La photo de l’animal sous mes yeux, j’entrai en contact avec elle de façon télépathique jusqu’à voir au travers des yeux de la chatte. Je ressentis immédiatement que Riquette avait très peur, se trouvant dans un environnement  totalement inconnu d’elle et loin de ses points de repère habituels. Ce que je découvris me donnait déjà une sérieuse indication géographique de l’endroit où se trouvait la petite fugitive. Un pont en pierre et une rivière, voilà ce que je voyais au travers du regard de l’animal. Muni de mon pendule et d’une carte de la région, je cherchai alors un endroit qui pouvait ressembler à ce que j’avais vu et trouvai effectivement à quelques kilomètres du lieu de la fugue un endroit similaire.

Munie de ces renseignements, Nathalie s’en fut rapidement prospecter l’endroit et tomba pratiquement nez à nez avec Riquette qui, toujours paniquée, ne reconnut point sa gardienne et prit une nouvelle fois la poudre d’escampette malgré le fait que je lui avais envoyé, toujours télépathiquement, des images de retrouvailles et… de nourriture.

Nathalie retourna sur les lieux le lendemain mais point de Riquette, on s’en doute. Celle-ci avait sans doute progressé de façon non négligeable durant la nuit et une recherche par télépathie et radiesthésie fut entreprise à nouveau.

Je confirmai qu’effectivement Riquette s’était sensiblement éloignée de son premier point de chute et se trouvait à quelques kilomètres de là, dans un champ de couleur jaune, un champ de foin. Riquette, comme je le ressentais, était désespérée, errant sans but, affamée et affaiblie. Il fallait faire vite. Nathalie se rendit sur place en compagnie de sa fille mais ne trouva rien. Bien sûr, un chat fugueur erre et il est ici maintenant et ailleurs dans cinq minutes. C’est alors que j’eus l’idée d’entrer en contact avec Sultan, mon chien décédé il y a 35 ans. Je lui demandai d’aider Riquette à retrouver son chemin et quelle ne fut pas la surprise de Nathalie lorsque le vétérinaire lui téléphona un jour plus tard qu’il avait réussi à capturer Riquette.

Celle-ci, sans doute guidée par l’au-delà, était revenue sur ses pas jusqu’aux alentours de la maison du vétérinaire. L’ayant aperçue, il l’avait attirée et « capturée » avant de la remettre à sa gardienne.

Voici donc une histoire qui se termine bien avec l’utilisation d’une conjugaison de plusieurs disciplines : la médiumnité, la communication animale et la radiesthésie.

 

18:23 Publié dans Histoires avec "happy end" | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg