01/05/2013

Poyètte : un amour fusionnel avec Isabelle !

 

 

Isabelle m’a demandé récemment un contact  avec sa petite chienne Poyètte qui avait de gros problèmes de peau, ne mangeait plus, bref…. Se laissait aller. Tout le monde dans la famille d’Isabelle se demandait ce qui arrivait à leur petite compagne adorée.

Après ce contact lors duquel j’ai pu expliquer certaines choses à la petite chienne, celle-ci a commencé à aller nettement mieux et se porte actuellement comme un charme.

 

 

 

Poyète 2.jpg

 

Poyètte arrive très vite en remuant la queue. Elle a l’air très contente, elle est assez agitée, fort remuante, comme impatiente.

J’ai la nette sensation qu’elle sait déjà depuis un moment que cette communication va avoir lieu.

Vincent : bonjour Poyètte. Je m’appelle Vincent et je suis un ami d’Isabelle et de toute ta famille. (je me présente toujours même si l’animal me connaît)

> ressenti mitigé, grand bonheur, très heureuse, très attachée à tous les membres de la famille, et en même temps ressenti d’un malaise, quelque chose ternit les jours de Poyètte. Le chien semble porter sur ses épaules ou avoir pris sur lui un événement difficile (ou qui lui a semblé tel) qui a touché un membre de la famille (fort ressenti que ce membre est Isabelle).

> sensation de problèmes relationnels, Poyètte n’accepte pas une certaine situation...

Vincent : Poyètte, comment vas-tu, comment te sens-tu?

> sensation que Poyètte est malheureuse, sentiment d’abandon, de jalousie. Poyètte a l’impression qu’elle n’est plus le centre du monde par rapport à Isabelle...

> sensation que Poyètte veut que Isabelle s’occupe d’elle à temps plein, veut être le centre d’intérêt d’Isabelle, très possessive, très “moi-je”. Isabelle a dû être hospitalisée, et à la suite de son absence, Poyètte s’est crue abandonnée...

> Isabelle est rentrée, mais Poyètte est toujours traumatisée par cette séparation qui lui a semblé interminable, elle pense que Isabelle ne l’aime plus...

> sentiment de culpabilité, elle croit que Isabelle a été malade à cause d’elle.

Vincent : Poyètte, il faut que tu comprennes que tu n’es pour rien dans le fait que Isabelle se soit absentée quelques jours. Tout le monde t’aime dans cette famille. Isabelle t’aime profondément et tout le monde souhaite que tu guérisses rapidement et que tu vives encore de longues années.

> sentiment d’une joie très intense à l’écoute de mes dires, Poyètte est très heureuse de mes paroles. Elle s’était fait tout un monde, elle est perdue lorsqu’un membre de la famille est “anormalement” absent, perturbée, tout son univers s’est écroulé quand Isabelle est partie pour l’hôpital, mais maintenant que tout est rentré dans l’ordre et après ce que je viens de lui dire, elle est rassurée.

Vincent : Poyètte, il faut absolument que tu manges pour reprendre des forces,

> pas de réponse...

Vincent : Poyètte, as-tu quelque chose de particulier à dire à Isabelle ou à quelqu’un d’autre de la famille?

> ressenti de beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amour, “restez unis”, aime le cocon familial, la tranquillité, l’atmosphère “spirituelle”, l’atmosphère d’amour qu’il y a dans cette famille. Poyètte se sent très proche de tout le monde, elle aime chacun, mais elle est fusionnelle avec Isabelle.

Vincent : Poyètte, merci pour cette belle communication. Je la transmets à Isabelle.

 

16:16 Publié dans Comprendre nos animaux | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg