20/09/2012

Que du bonheur pour Bidouille!

chien.jpg

 

Vincent,

J’ignore à quel moment tu as effectué ce  travail.

Mais aujourd’hui (début d’après-midi), Bidouille m’a jeté des regards plein de tendresse comme s’il entendait quelque chose d’agréable.

Il n’avait toujours pas pu monter les escaliers depuis mercredi dernier.

En rentrant du travail à 17H4O, quelle ne fut pas ma joie de voir ce bonhomme venir à ma rencontre dans la première volée d’escaliers …. Puis la seconde…

Et il est parvenu à nouveau à sauter (pas comme un cabri) sur son drap placé dans un coin du divan !

Il semble plus calme, plus serein.

C’est vraiment très agréable pour nous et surtout pour lui !

Je te remercie infiniment des bons soins que tu lui accordes avec tant de dévouement !

(mail reçu de Francine)

 

NOTE DE LA REDACTION: Bidouille est un charmant chien qui a eu récemment des problèmes d'arthrose. Vincent a effectué les soins ce matin-là, à 11h30....

18:03 Publié dans Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

19/09/2012

Réincarnation ... Nos animaux familiers se réincarnent-ils ?

karma2.jpg

 

Avant de parler de nos petits chéris, définissons d’abord la réincarnation. Selon l’encyclopédie en ligne Wikipédia,  La réincarnation (retour dans la chair) est une doctrine ou une croyance selon laquelle un certain principe immatériel (« âme », « substance vitale », « conscience individuelle », « énergie », voire « esprit » dans un contexte chrétien) accomplit des passages de vies successives dans différents corps (humains, animaux ou végétaux selon les croyances). Selon cette doctrine, à la mort du corps physique, l'« âme » quitte ce dernier pour habiter, après une nouvelle naissance, un autre corps.

Quel est le but de la réincarnation ?

Nous emprunterons à Daniel et Anne MEUROIS-GIVAUDAN, un passage de leur ouvrage Terre d’Emeraude, où un guide spirituel explique le sens de la réincarnation : « La réincarnation est bel et bien une réalité et non une chimère, comme on le croit trop volontiers dans le monde où tu es né. Seuls en rient les ignorants, ceux qui n’ont pas cherché ou refusé de voir clair. Non, elle n’est pas quelque chose de monstrueux et d’absurde, ainsi que la majorité actuelle des humains le pensent ; voilà plutôt la plus belle loi cosmique pour l’égalité parfaite et l’affinement de tous les corps, de toutes les énergies. Ce lieu (NDLR : ce lieu se situe dans l’au-delà) n’est autre que le point de départ  des êtres qui s’apprêtent à retourner vers un monde de matière dense , vers un monde où ils prendront d’autres apparences , une autre personnalité, d’autres qualités… et d’autres défauts  quelquefois, hélas. Tout cela n’a qu’un but : multiplier au maximum le nombre des expériences, fortifier chaque âme afin de la rendre invulnérable à tout ce qui revêt une forme foncièrement négative. La vie des hommes sur la terre d’aujourd’hui n’est que momentanée, bien que ce moment-là s’étende sur des milliards d’années. »

 

Les animaux se réincarnent-ils également ?

Il semblerait bien que oui et cela tombe sous le sens si l’on considère que le règne animal est lui aussi amené à évoluer spirituellement, étant lui-même  constitué de « parcelles divines » ayant le même but que nous les humains : retourner à la « Source de toutes choses »… Et comment retourner à cette Source si ce n’est en expérimentant, comme nous,  de multiples vies parsemées d’épreuves et destinées à nous faire grandir en sagesse et amour…

 

Des cas avérés de réincarnation…

 

Par la communication animale, on peut apprendre beaucoup de choses concernant le « passé » de nos animaux. En voici deux exemples :

 

Plume2.jpg

-      Un contact fut décidé un jour avec Plume, une petite chienne décédée en 1989. Entre Plume et moi, cela avait été une « grande histoire d’amour ». Plume était une petite chienne que nous avions sauvée de la maltraitance et qui avait séjourné plusieurs années dans le refuge que nous avions repris à la mort de notre amie Nanou. Plume était morte après une longue maladie et la blessure dans mon cœur était toujours grande tant nous étions fusionnelles et complices. Une nuit, quelques mois après sa mort, j’avais eu la joie de revoir ma « petite plume des bois » (comme je la surnommais souvent). Elle était venue me rassurer sur son bonheur d’être désormais dans l’au-delà et m’avait surtout dit une phrase que je n’oublierai jamais et qui semble étonnante venant d’un petit chien « banal » : « Il n’y a que le temps qui nous sépare », avait-elle « dit ». Cette phrase, je l’ai souvent méditée car elle est lourde de sens et d’enseignement…

Lorsque le contact fut établi avec Plume, il ne fut pas possible d’obtenir la petite chienne en « direct »  mais apparemment plutôt un guide qui  annonça que Plume était réincarnée depuis quelques années en un chien de taille moyenne au pelage foncé et …dans la région où nous vivons actuellement. Plus fort encore, ce chien, je l’ai personnellement croisé dans un lieu public et il paraît que je me suis penchée pour le caresser en lui disant « qu’il avait un beau regard »…. ! Etant donné que je suis coutumière du fait et que je ne peux m’empêcher de caresser les chiens que je rencontre, je ne sais donc pas de quel chien il est question….

 

 

-      Récemment, nous sommes allés faire un « dégagement d’entités » dans une maison où vivait un joli petit canari (en cage, malheureusement !). La propriétaire des lieux nous a appris que ce petit animal ne se portait pas bien et qu’il séjournait la plupart du temps au fond de sa cage. Il avait effectivement l’air triste et pas vraiment au top de sa forme à tel point que la dame songeait sérieusement à le renvoyer d’où il venait càd dans une volière beaucoup plus spacieuse. Lorsque le contact fut établi avec lui, il nous a appris qu’il était une petite tortue des pays chauds dans une vie précédente. Il semblait ne pas accepter très facilement sa nouvelle incarnation et regrettait sa vie antérieure. Cerise sur le gâteau, oserais-je dire, il avait froid !  La propriétaire, mise au courant de cette nouvelle, lui acheta une lampe chauffante et il fut entrepris de mieux lui faire comprendre le sens de sa vie actuelle. Aux dernières nouvelles, il se porte beaucoup mieux !

karma.jpgDans notre pratique quotidienne, il nous a été donné de constater ce phénomène d’inadaptation de nos animaux familiers (chiens, chats, chevaux, oiseaux). On dirait qu’ils sont « mal dans leur peau » dans leur nouvelle incarnation et certains d’entre eux regrettent leur vie antérieure, celle où ils étaient un autre animal. Notre travail consiste dès lors à leur expliquer le sens de leur présente incarnation de même  qu’à opérer sur eux un soin de « réharmonisation ». En général, tout rentre assez vite dans l’ordre….

Vous avez peut-être vous-même constaté que votre chat a des « manières de chien » ou l’inverse (cela nous fait d’ailleurs penser à Cosette, une petite chatte recueillie par notre amie Françoise : celle-ci nous a raconté que Cosette passe le plus clair de son temps à regarder le ciel et se tient très souvent avec une patte antérieure levée… vie antérieure de…flamant rose ? Il faudrait l’interroger afin d’en savoir plus…)

En tous cas, si vous constatez des comportements étranges et habituels d’une autre espèce chez votre animal, il y a fort à parier qu’il y a réminiscence (et peut-être regret)  d’une vie antérieure…

 

 

A lire si ce sujet vous intéresse :

Anne et Daniel MEUROIS-GIVAUDAN, Le peuple animal,  Editions Le Passe Monde, 2009.

Leila DEL MONTE, Les animaux… leur chemin vers l’autre monde, Editions  Vega, 2012

Jean PRIEUR, L’âme des animaux, éditions R Laffont

Kim SHERIDAN, Les animaux et l’au-delà, éditions AdA

 

08:21 Publié dans Animaux et...spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

18/09/2012

Une petite sauvageonne... apprivoisée!(témoignage)

 

 

Bonjour Vincent

 sauvageonne.jpg

Nous sommes très heureux de pouvoir vous dire que grâce à votre intervention, la situation a complètement changé pour S…. Depuis samedi soir les choses semblaient s’améliorer, mais nous restions prudents  car si nous avions pu la caresser quelques fois, les coups de patte pouvaient encore survenir de manière imprévisible….cela nous semblait déjà un premier pas prometteur et déjà nous donnait l’espoir d’une suite favorable…dimanche  S… est venue  se frotter délicatement  sur nos jambes avec son doux miaulement, nous avons pu la caresser, ceci sans trop insister, car sa peur encore à fleur de peau l’envahissait vite….nous avons cependant essayé de lui parler doucement pour la rassurer et l’encourager….ce matin, c’est une petite chatte complètement détendue que nous avons trouvée en train de s’étirer sur la table,  qui a ronronné dès les premières caresses…et qui nous répondait lorsque nous lui parlions…..plus de coup de pattes, S… semblait transformée et acceptait toutes  nos caresses avec un plaisir manifeste, quelle bonne surprise….cette après-midi, nous lui avons fait faire son premier tour de jardin…tant de choses à découvrir dans un jardin  aussi grand par rapport aux recoins de verdure ou elle vivait en ville, quelle différence !…Nous l’avons accompagnée pour cette première découverte…nous le ferons encore les jours suivants…S… va avoir une nouvelle vie qui sera très différente de sa première vie…elle est jeune , 1 an au plus, et sûrement…des années de bonheur…. Une petite épreuve reste encore à dépasser, s’intégrer complètement avec tous nos autres chats et là, il faut apprendre à vivre ensemble, mais là nous savons que les choses se font doucement mais surement.

La communication que vous avez eu samedi avec elle est étonnante, touchante, le fait qu’elle n’ait jamais connu « cela » en parlant du fait d’être aimé, nous conforte dans l’idée, que S… n’aurait pu être heureuse si  elle était restée  dans  son espace d’origine…pour beaucoup de chats, c’est la dure loi de la survie, nous devons leur sembler bien indifférents à leur sort…en tout cas,  en ce qui concerne S…, elle va pouvoir maintenant découvrir, si l’on peut dire un autre aspect du monde des expériences, mais cette fois ci du bon côté…

Merci encore pour vos interventions pour S… et K... dans les deux cas, nous avons apprécié votre  dévouement,  votre approche sensible et intelligente  des soucis que nous avions avec nos petits protégés….Nous vous sommes très  reconnaissants et nous aurons sûrement l’occasion d’avoir encore  à vous demander quelques petits services. En attendant nous allons sûrement avoir beaucoup de plaisir à lire vos 3 livres.

Bien cordialement et à bientôt car nous désirons garder le contact avec vous

Michel et Monique  (France)

 

Note de la rédaction : S… est une petite chatte que Monique et Michel ont recueillie il y a peu de temps. Cette petite minette était agressive et très peureuse. Elle donnait des coups de griffes dès qu’on l’approchait. Il faut bien dire, à sa décharge, que la pauvre avait connu des conditions de vie difficiles, laissée à elle-même dans la Nature, près d’un immeuble à appartements où elle se nourrissait comme elle le pouvait. Elle était devenue à moitié sauvage. Le grand cœur de Michel et Monique a fondu devant cette détresse et ils ont décidé de la sauver. Elle vit à présent chez eux, en compagnie d’autres animaux. Son adaptation fut difficile et très progressive jusqu’à ce que Vincent entre en contact avec elle. Comme le renard de Saint-Exupéry, elle semble à présent « apprivoisée »…

Voici, à titre d’exemple, ce qui fut dit lors de la communication que Vincent a entreprise avec elle.

Les mots que vous lirez traduisent en langage humain les ressentis, images, émotions et impressions que la petite chatte a transmis à Vincent car il va sans dire qu’un animal ne communique pas avec des mots au sens propre du terme.

 

 

S… : Qui êtes-vous? ( La chatte est étonnée qu’on s’adresse à elle, surtout un humain !)

V: Je suis un ami de Michel et Monique…

S: Ami, c'est quoi? (Visiblement elle ne sait pas ce que ce « concept » signifie)

V: On se connaît un peu, je les aime bien…

S: Vous êtes dangereux pour moi? (Immédiatement, la peur revient au premier plan…)

V: Mais non, pas du tout, je t'aime. Que penses-tu de parler avec moi?

S: C'est étonnant... (Elle montre à Vincent qu’elle est très surprise)

V: Pourquoi es-tu agressive?

S: J'ai eu très peur avant…( Elle vivait dans un environnement hostile)

V: Michel et Monique, eux ils t'aiment…

S: Je n'ai jamais connu cela. Alors, je ne dois plus avoir peur?

V: Voilà, plus de peur ! (Vincent lui envoie des images de calme, de confiance, de bonheur, d’amour et de sérénité)

S: Cela me rassure. Je vais être plus détendue. Je suis contente de tout cela.

V: De quoi as-tu eu peur?

S: D'un homme très méchant, qui me faisait très peur

V: Maintenant, c'est terminé, cela n'arrivera plus.

S: Merci Monsieur Vincent

 

Ensuite, je ressens une sensation de bonheur, de légèreté et d'insouciance.

S… se sent enfin en confiance, je pense qu'avec un peu de temps, elle apprendra à vivre dans un monde où la peur sera remplacée par la sérénité.

 

 

12:20 Publié dans Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg