19/09/2012

Réincarnation ... Nos animaux familiers se réincarnent-ils ?

karma2.jpg

 

Avant de parler de nos petits chéris, définissons d’abord la réincarnation. Selon l’encyclopédie en ligne Wikipédia,  La réincarnation (retour dans la chair) est une doctrine ou une croyance selon laquelle un certain principe immatériel (« âme », « substance vitale », « conscience individuelle », « énergie », voire « esprit » dans un contexte chrétien) accomplit des passages de vies successives dans différents corps (humains, animaux ou végétaux selon les croyances). Selon cette doctrine, à la mort du corps physique, l'« âme » quitte ce dernier pour habiter, après une nouvelle naissance, un autre corps.

Quel est le but de la réincarnation ?

Nous emprunterons à Daniel et Anne MEUROIS-GIVAUDAN, un passage de leur ouvrage Terre d’Emeraude, où un guide spirituel explique le sens de la réincarnation : « La réincarnation est bel et bien une réalité et non une chimère, comme on le croit trop volontiers dans le monde où tu es né. Seuls en rient les ignorants, ceux qui n’ont pas cherché ou refusé de voir clair. Non, elle n’est pas quelque chose de monstrueux et d’absurde, ainsi que la majorité actuelle des humains le pensent ; voilà plutôt la plus belle loi cosmique pour l’égalité parfaite et l’affinement de tous les corps, de toutes les énergies. Ce lieu (NDLR : ce lieu se situe dans l’au-delà) n’est autre que le point de départ  des êtres qui s’apprêtent à retourner vers un monde de matière dense , vers un monde où ils prendront d’autres apparences , une autre personnalité, d’autres qualités… et d’autres défauts  quelquefois, hélas. Tout cela n’a qu’un but : multiplier au maximum le nombre des expériences, fortifier chaque âme afin de la rendre invulnérable à tout ce qui revêt une forme foncièrement négative. La vie des hommes sur la terre d’aujourd’hui n’est que momentanée, bien que ce moment-là s’étende sur des milliards d’années. »

 

Les animaux se réincarnent-ils également ?

Il semblerait bien que oui et cela tombe sous le sens si l’on considère que le règne animal est lui aussi amené à évoluer spirituellement, étant lui-même  constitué de « parcelles divines » ayant le même but que nous les humains : retourner à la « Source de toutes choses »… Et comment retourner à cette Source si ce n’est en expérimentant, comme nous,  de multiples vies parsemées d’épreuves et destinées à nous faire grandir en sagesse et amour…

 

Des cas avérés de réincarnation…

 

Par la communication animale, on peut apprendre beaucoup de choses concernant le « passé » de nos animaux. En voici deux exemples :

 

Plume2.jpg

-      Un contact fut décidé un jour avec Plume, une petite chienne décédée en 1989. Entre Plume et moi, cela avait été une « grande histoire d’amour ». Plume était une petite chienne que nous avions sauvée de la maltraitance et qui avait séjourné plusieurs années dans le refuge que nous avions repris à la mort de notre amie Nanou. Plume était morte après une longue maladie et la blessure dans mon cœur était toujours grande tant nous étions fusionnelles et complices. Une nuit, quelques mois après sa mort, j’avais eu la joie de revoir ma « petite plume des bois » (comme je la surnommais souvent). Elle était venue me rassurer sur son bonheur d’être désormais dans l’au-delà et m’avait surtout dit une phrase que je n’oublierai jamais et qui semble étonnante venant d’un petit chien « banal » : « Il n’y a que le temps qui nous sépare », avait-elle « dit ». Cette phrase, je l’ai souvent méditée car elle est lourde de sens et d’enseignement…

Lorsque le contact fut établi avec Plume, il ne fut pas possible d’obtenir la petite chienne en « direct »  mais apparemment plutôt un guide qui  annonça que Plume était réincarnée depuis quelques années en un chien de taille moyenne au pelage foncé et …dans la région où nous vivons actuellement. Plus fort encore, ce chien, je l’ai personnellement croisé dans un lieu public et il paraît que je me suis penchée pour le caresser en lui disant « qu’il avait un beau regard »…. ! Etant donné que je suis coutumière du fait et que je ne peux m’empêcher de caresser les chiens que je rencontre, je ne sais donc pas de quel chien il est question….

 

 

-      Récemment, nous sommes allés faire un « dégagement d’entités » dans une maison où vivait un joli petit canari (en cage, malheureusement !). La propriétaire des lieux nous a appris que ce petit animal ne se portait pas bien et qu’il séjournait la plupart du temps au fond de sa cage. Il avait effectivement l’air triste et pas vraiment au top de sa forme à tel point que la dame songeait sérieusement à le renvoyer d’où il venait càd dans une volière beaucoup plus spacieuse. Lorsque le contact fut établi avec lui, il nous a appris qu’il était une petite tortue des pays chauds dans une vie précédente. Il semblait ne pas accepter très facilement sa nouvelle incarnation et regrettait sa vie antérieure. Cerise sur le gâteau, oserais-je dire, il avait froid !  La propriétaire, mise au courant de cette nouvelle, lui acheta une lampe chauffante et il fut entrepris de mieux lui faire comprendre le sens de sa vie actuelle. Aux dernières nouvelles, il se porte beaucoup mieux !

karma.jpgDans notre pratique quotidienne, il nous a été donné de constater ce phénomène d’inadaptation de nos animaux familiers (chiens, chats, chevaux, oiseaux). On dirait qu’ils sont « mal dans leur peau » dans leur nouvelle incarnation et certains d’entre eux regrettent leur vie antérieure, celle où ils étaient un autre animal. Notre travail consiste dès lors à leur expliquer le sens de leur présente incarnation de même  qu’à opérer sur eux un soin de « réharmonisation ». En général, tout rentre assez vite dans l’ordre….

Vous avez peut-être vous-même constaté que votre chat a des « manières de chien » ou l’inverse (cela nous fait d’ailleurs penser à Cosette, une petite chatte recueillie par notre amie Françoise : celle-ci nous a raconté que Cosette passe le plus clair de son temps à regarder le ciel et se tient très souvent avec une patte antérieure levée… vie antérieure de…flamant rose ? Il faudrait l’interroger afin d’en savoir plus…)

En tous cas, si vous constatez des comportements étranges et habituels d’une autre espèce chez votre animal, il y a fort à parier qu’il y a réminiscence (et peut-être regret)  d’une vie antérieure…

 

 

A lire si ce sujet vous intéresse :

Anne et Daniel MEUROIS-GIVAUDAN, Le peuple animal,  Editions Le Passe Monde, 2009.

Leila DEL MONTE, Les animaux… leur chemin vers l’autre monde, Editions  Vega, 2012

Jean PRIEUR, L’âme des animaux, éditions R Laffont

Kim SHERIDAN, Les animaux et l’au-delà, éditions AdA

 

08:21 Publié dans Animaux et...spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

Commentaires

Merci pour cet article qui réconforte et rassure tous ceux qui ont un animal parti pour l'Autre Monde.Se peut-il que l'animal revienne d'abord près de son ancien Maître (je préfère dire Gardien ) ?? Le texte dit que cette petite chienne est revenue dans la région de cette dame qui l'a connue dans sa dernière vie.
Que dire alors des animaux maltraités,abandonnés ,? une première incarnation malheureuse quine reproduira plus ? Un animal ayant connu une vie heureuse peut-il faire ce choix ? Je me dis aussi que les liens d'amour qui unissent un animal à son Gardien sont comme des fréquences qui "garantiraient" les retrouvailles éternelles entre ces 2 êtres. Je me dis que ce serait si beau !! J'ai été ravie de lire ce site,encore merci !!Michèle

Écrit par : Michèle | 13/10/2013

Répondre à ce commentaire

Je partage votre conseils du sujet, et je vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée tant de renseignement sur votre blogging.

Écrit par : cotes france honduras | 12/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.