18/09/2012

Une petite sauvageonne... apprivoisée!(témoignage)

 

 

Bonjour Vincent

 sauvageonne.jpg

Nous sommes très heureux de pouvoir vous dire que grâce à votre intervention, la situation a complètement changé pour S…. Depuis samedi soir les choses semblaient s’améliorer, mais nous restions prudents  car si nous avions pu la caresser quelques fois, les coups de patte pouvaient encore survenir de manière imprévisible….cela nous semblait déjà un premier pas prometteur et déjà nous donnait l’espoir d’une suite favorable…dimanche  S… est venue  se frotter délicatement  sur nos jambes avec son doux miaulement, nous avons pu la caresser, ceci sans trop insister, car sa peur encore à fleur de peau l’envahissait vite….nous avons cependant essayé de lui parler doucement pour la rassurer et l’encourager….ce matin, c’est une petite chatte complètement détendue que nous avons trouvée en train de s’étirer sur la table,  qui a ronronné dès les premières caresses…et qui nous répondait lorsque nous lui parlions…..plus de coup de pattes, S… semblait transformée et acceptait toutes  nos caresses avec un plaisir manifeste, quelle bonne surprise….cette après-midi, nous lui avons fait faire son premier tour de jardin…tant de choses à découvrir dans un jardin  aussi grand par rapport aux recoins de verdure ou elle vivait en ville, quelle différence !…Nous l’avons accompagnée pour cette première découverte…nous le ferons encore les jours suivants…S… va avoir une nouvelle vie qui sera très différente de sa première vie…elle est jeune , 1 an au plus, et sûrement…des années de bonheur…. Une petite épreuve reste encore à dépasser, s’intégrer complètement avec tous nos autres chats et là, il faut apprendre à vivre ensemble, mais là nous savons que les choses se font doucement mais surement.

La communication que vous avez eu samedi avec elle est étonnante, touchante, le fait qu’elle n’ait jamais connu « cela » en parlant du fait d’être aimé, nous conforte dans l’idée, que S… n’aurait pu être heureuse si  elle était restée  dans  son espace d’origine…pour beaucoup de chats, c’est la dure loi de la survie, nous devons leur sembler bien indifférents à leur sort…en tout cas,  en ce qui concerne S…, elle va pouvoir maintenant découvrir, si l’on peut dire un autre aspect du monde des expériences, mais cette fois ci du bon côté…

Merci encore pour vos interventions pour S… et K... dans les deux cas, nous avons apprécié votre  dévouement,  votre approche sensible et intelligente  des soucis que nous avions avec nos petits protégés….Nous vous sommes très  reconnaissants et nous aurons sûrement l’occasion d’avoir encore  à vous demander quelques petits services. En attendant nous allons sûrement avoir beaucoup de plaisir à lire vos 3 livres.

Bien cordialement et à bientôt car nous désirons garder le contact avec vous

Michel et Monique  (France)

 

Note de la rédaction : S… est une petite chatte que Monique et Michel ont recueillie il y a peu de temps. Cette petite minette était agressive et très peureuse. Elle donnait des coups de griffes dès qu’on l’approchait. Il faut bien dire, à sa décharge, que la pauvre avait connu des conditions de vie difficiles, laissée à elle-même dans la Nature, près d’un immeuble à appartements où elle se nourrissait comme elle le pouvait. Elle était devenue à moitié sauvage. Le grand cœur de Michel et Monique a fondu devant cette détresse et ils ont décidé de la sauver. Elle vit à présent chez eux, en compagnie d’autres animaux. Son adaptation fut difficile et très progressive jusqu’à ce que Vincent entre en contact avec elle. Comme le renard de Saint-Exupéry, elle semble à présent « apprivoisée »…

Voici, à titre d’exemple, ce qui fut dit lors de la communication que Vincent a entreprise avec elle.

Les mots que vous lirez traduisent en langage humain les ressentis, images, émotions et impressions que la petite chatte a transmis à Vincent car il va sans dire qu’un animal ne communique pas avec des mots au sens propre du terme.

 

 

S… : Qui êtes-vous? ( La chatte est étonnée qu’on s’adresse à elle, surtout un humain !)

V: Je suis un ami de Michel et Monique…

S: Ami, c'est quoi? (Visiblement elle ne sait pas ce que ce « concept » signifie)

V: On se connaît un peu, je les aime bien…

S: Vous êtes dangereux pour moi? (Immédiatement, la peur revient au premier plan…)

V: Mais non, pas du tout, je t'aime. Que penses-tu de parler avec moi?

S: C'est étonnant... (Elle montre à Vincent qu’elle est très surprise)

V: Pourquoi es-tu agressive?

S: J'ai eu très peur avant…( Elle vivait dans un environnement hostile)

V: Michel et Monique, eux ils t'aiment…

S: Je n'ai jamais connu cela. Alors, je ne dois plus avoir peur?

V: Voilà, plus de peur ! (Vincent lui envoie des images de calme, de confiance, de bonheur, d’amour et de sérénité)

S: Cela me rassure. Je vais être plus détendue. Je suis contente de tout cela.

V: De quoi as-tu eu peur?

S: D'un homme très méchant, qui me faisait très peur

V: Maintenant, c'est terminé, cela n'arrivera plus.

S: Merci Monsieur Vincent

 

Ensuite, je ressens une sensation de bonheur, de légèreté et d'insouciance.

S… se sent enfin en confiance, je pense qu'avec un peu de temps, elle apprendra à vivre dans un monde où la peur sera remplacée par la sérénité.

 

 

12:20 Publié dans Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.