14/09/2012

Nos animaux domestiques : des « éponges », des « miroirs » et… la palme de l’ amour inconditionnel !

 

 animal malade.jpg

Peu de personnes connaissent véritablement leur animal familier et peu d’entre elles savent que beaucoup de nos chiens, chats, chevaux, etc s’incarnent dans cette dimension avec des « missions d’amour inconditionnel » bien particulières …

Mais quelles sont ces missions ?

Comme énoncé ci-avant, ces « missions » sont de divers ordres et nous allons tenter d’en évoquer une aujourd’hui sachant que  leur point commun à toutes est cependant de contribuer à NOUS faire évoluer nous-mêmes, les humains.

Les animaux « éponges »

Nombre de chiens et chats fonctionnent littéralement comme des éponges de nos propres émotions mal gérées. Ils prennent sur eux notre stress, notre tristesse, nos colères jusqu’à en tomber malades à notre place.

Il est flagrant de constater, dans notre pratique quotidienne, que les maux de nos animaux sont des révélateurs de l’état d’esprit de leurs gardiens. Nous citerons par exemple, ce chat souffrant de problèmes rénaux et digestifs que nous avons été amenés à soigner. En  communiquant avec l’animal et en conversant avec ses gardiens, nous nous sommes aperçus que le décodage de sa maladie reflétait exactement les problèmes émotionnels d’un de ses « maîtres ».

Ce chat avait en effet  développé un problème rénal suite au décès d’un de ses gardiens, décès très mal vécu et non encore accepté par le conjoint toujours en vie. Il faut savoir que les problèmes rénaux signent une grosse peur de la mort et se déclenchent lorsque celle-ci survient  ou parfois ils apparaissent lors d’une grande frayeur tout simplement. Le propriétaire du chat nous a signalé ne pas avoir accepté le décès du conjoint et être encore très déprimé après plusieurs années. Les problèmes digestifs du chat correspondaient à  une situation ou un événement non digéré doublé d’une colère refoulée existant dans le chef du propriétaire et se traduisaient chez l’animal par des vomissements récurrents sans cause évidente… Les soins ont été bien reçus par l’animal mais ce ne fut pas la « toute grande réussite » toutefois… Pourquoi ? Parce qu’il fallait encore que le gardien « travaille sur lui-même » pour régler ses émotions qu’il avait inconsciemment transmises à son petit protégé. Notre travail consiste également à faire prendre conscience aux propriétaires d’animaux du message que ceux-ci leur transmettent par leur maladie…. Nul doute que lorsque ce message est reçu, l’animal « peut » alors aller mieux !

11:38 Publié dans Comprendre nos animaux | Tags : chiens, chats, chevaux, mission des animaux, émotions | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.