11/06/2015

Comprendre et accepter la mort de nos petits compagnons

 

 

animaux de compagnie.jpg

 

 

Nous avons coutume de dire que pour bien comprendre (et accepter) la mort de nos êtres chers qu’ils soient humains ou animaux, il est important de d’abord bien comprendre la Vie et son sens. En effet, à l’instar des êtres humains, les animaux ne viennent pas au monde « pour rien ». Leur vie a un sens et c’est au niveau spirituel qu’il convient de chercher ce sens.

 

En effet, sur notre planète Terre cohabitent différents règnes parmi lesquels le règne animal qui nous occupe aujourd’hui dans ce petit ouvrage. Tout comme les humains, les animaux ne sont pas uniquement composés d’un corps de chair, ils possèdent également un esprit et une âme. Ce sont des êtres qui, comme nous, ne sont pas là par hasard et, comme nous, ils évoluent au travers de leurs diverses incarnations. Leur vie a un sens, bien évidemment.

 

Nos animaux familiers et leur "plan de vie"

 

Comme nous l’avons découvert ci-avant, les animaux ont, comme nous les humains, un "plan de vie" à réaliser. Cette "feuille de route" a été décidée par eux et leurs guides avant leur incarnation sur notre terre de troisième dimension. Effectivement, nos petits compagnons ne s’incarnent jamais sans un but bien précis qui est, comme pour nous, celui d’évoluer, de grandir en sagesse, en amour et en compréhension de la Vie. Pour ce faire, juste avant leur retour sur terre, lorsqu’ils sont encore dans le monde de l’esprit (l'au-delà), ils décident avec leurs propres guides de ce qui sera bon pour leur évolution personnelle. C’est donc ainsi que, comme nous, ils vont expérimenter beaucoup de choses, vivre des épreuves qui vont leur permettre de "grandir", d’évoluer. Certains d’entre eux choisissent d’ailleurs des incarnations difficiles de souffrance, voire de maltraitance ou d’errance parce que ces épreuves très difficiles vont pouvoir leur permettre d’avancer très vite. Ce plan de vie, cette feuille de route décidée avant l’incarnation s’assortit bien souvent de missions bien précises également. Ces missions sont souvent tournées vers nous les humains mais il arrive également qu’un animal s’incarne pour aider plus largement à l’évolution de sa propre race. Là, on parle plus particulièrement de veilles âmes animales qui, par leur comportement et leur compréhension de la Vie, permettent à leurs congénères, d’avancer sur le chemin de la sagesse.

Le plan de vie d’un animal peut être long ou au contraire, court, comme pour nous les humains. Un animal familier peut vivre plusieurs années ou mourir jeune, tout dépend de "l’importance" de sa feuille de route, de ce qu’il a à réaliser ici-bas.

 

Cet article est extrait du livre pdf « Nos animaux dans l’au-delà » (disponible dans www.laboutiquedelarcenciel.be)

Auteurs : Vincent et Marie-Hélène Cheppe- Dourte, médiums, thérapeutes énergéticiens. Vincent est en outre communicateur animalier)

 

 

18:50 Publié dans Animaux et...spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

23/12/2012

Félix : une mission d’amour inconditionnel

 

 

Félix est un jeune chat d’à peine six mois qui est arrivé chez une dame âgée il y a trois mois environ. Une personne de l’entourage de cette dame âgée a demandé à Vincent qu’il communique avec Félix afin que celui-ci  réponde à certaines de ses questions. Le compte-rendu de cette communication, que vous allez lire ci-après nous montre que ce jeune chat a bel et bien une mission auprès de cette vieille dame dépressive

 

 

 

Félix.jpg

Félix arrive tout de suite, il a d’abord l’air sur ses gardes, me regardant un peu effrayé (il est très jeune), puis comme subitement mis en confiance, il s’assied calmement.

Vincent : bonjour Félix.  Je voudrais te poser plusieurs questions si tu es d’accord.

Comment te sens-tu dans cette maison?

> aucune réponse, aucune sensation, comme si la question n’avait pas été entendue.

Vincent : Félix, comment te sens-tu dans cette maison dans laquelle tu es depuis quelques semaines?

> sensation très nette de lourdeur, de tristesse et de découragement (pas chez le chat, mais c’est ainsi qu’il me décrit l’atmosphère générale du lieu où il vit)

Vincent : Félix, te plais-tu dans cette maison?

> ressenti de oui et de non en même temps. Parfois oui lorsqu’on s’occupe de lui. Sinon, sensation de négligence par rapport à lui. Alors il s’adapte à la situation, il fait contre mauvaise fortune bon coeur.

Vincent : es-tu en mission auprès de ta gardienne?

> oui, il s’agit de lui faire dépasser son égoïsme et son regard vers le passé. Elle devrait s’occuper plus de lui au lieu de penser sans cesse à elle, et l’aimer lui au lieu du chat qui l’a précédé. Elle doit apprendre à vivre l’instant présent.

Il faut également qu’elle soit plus tolérante quant il joue avec elle et qu’il la griffe sans le vouloir. Elle est parfois trop dure, trop rude, trop sclérosée et trop carrée.

Vincent : souhaites-tu pouvoir sortir librement à l’extérieur ? (il reste à l’intérieur par peur des voitures sur la route toute proche)

> sensation que non, que sa mission est auprès de sa gardienne. Celle-ci subit un apprentissage intensif et concentré en peu de temps. Le chat est là pour lui permettre de réussir là où elle a échoué plusieurs fois dans cette vie présente. Il doit l’aider à évoluer sinon elle sera malheureuse après...

Vincent : es-tu pour elle un guide sur le chemin de son épanouissement?

> ressenti très net de “oui et tu l’as bien compris”.

Vincent : merci Félix pour cette belle conversation et pour tout ce que tu fais pour cette personne. A bientôt.

 

 

Si vous aussi vous voulez communiquer avec votre animal préféré, rendez-vous pour infos sur le blog http://animauxanimots.skynetblogs.be

18:31 Publié dans Animaux et...spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg

Félix : une mission d’amour inconditionnel

 

 

Félix est un jeune chat d’à peine six mois qui est arrivé chez une dame âgée il y a trois mois environ. Une personne de l’entourage de cette dame âgée a demandé à Vincent qu’il communique avec Félix afin que celui-ci  réponde à certaines de ses questions. Le compte-rendu de cette communication, que vous allez lire ci-après nous montre que ce jeune chat a bel et bien une mission auprès de cette vieille dame dépressive

 

 

 

Félix arrive tout de suite, il a d’abord l’air sur ses gardes, me regardant un peu effrayé (il est très jeune), puis comme subitement mis en confiance, il s’assied calmement.

Vincent : bonjour Félix.  Je voudrais te poser plusieurs questions si tu es d’accord.

Comment te sens-tu dans cette maison?

> aucune réponse, aucune sensation, comme si la question n’avait pas été entendue.

Vincent : Félix, comment te sens-tu dans cette maison dans laquelle tu es depuis quelques semaines?

> sensation très nette de lourdeur, de tristesse et de découragement (pas chez le chat, mais c’est ainsi qu’il me décrit l’atmosphère générale du lieu où il vit)

Vincent : Félix, te plais-tu dans cette maison?

> ressenti de oui et de non en même temps. Parfois oui lorsqu’on s’occupe de lui. Sinon, sensation de négligence par rapport à lui. Alors il s’adapte à la situation, il fait contre mauvaise fortune bon coeur.

Vincent : es-tu en mission auprès de ta gardienne?

> oui, il s’agit de lui faire dépasser son égoïsme et son regard vers le passé. Elle devrait s’occuper plus de lui au lieu de penser sans cesse à elle, et l’aimer lui au lieu du chat qui l’a précédé. Elle doit apprendre à vivre l’instant présent.

Il faut également qu’elle soit plus tolérante quant il joue avec elle et qu’il la griffe sans le vouloir. Elle est parfois trop dure, trop rude, trop sclérosée et trop carrée.

Vincent : souhaites-tu pouvoir sortir librement à l’extérieur ? (il reste à l’intérieur par peur des voitures sur la route toute proche)

> sensation que non, que sa mission est auprès de sa gardienne. Celle-ci subit un apprentissage intensif et concentré en peu de temps. Le chat est là pour lui permettre de réussir là où elle a échoué plusieurs fois dans cette vie présente. Il doit l’aider à évoluer sinon elle sera malheureuse après...

Vincent : es-tu pour elle un guide sur le chemin de son épanouissement?

> ressenti très net de “oui et tu l’as bien compris”.

Vincent : merci Félix pour cette belle conversation et pour tout ce que tu fais pour cette personne. A bientôt.

 

 

Si vous aussi vous voulez communiquer avec votre animal préféré, rendez-vous pour infos sur le blog http://animauxanimots.skynetblogs.be

18:27 Publié dans Animaux et...spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | Digg! Digg